Home / Devis Gratuits / L’essentiel sur l’isolation des combles

L’essentiel sur l’isolation des combles

Les combles représentent les parois de la maison par où s’échappe la plus grande partie de la chaleur, s’ils sont peu ou mal isolés. Cela s’explique par un phénomène physique très simple : l’air chaud a tendance à monter pour laisser la place à l’air plus froid. En hiver, une fois arrivé aux combles, l’air chaud monté de l’intérieur se refroidit, et redescend ;  le phénomène inverse se passe en été. On parle de combles perdus au cas où l’encombrement à l’intérieur (charpente à fermette) et la hauteur sous toiture (inférieure à 1,8 m) ne permettraient pas de s’y déplacer. Dans le cas contraire, il s’agit d’un comble aménageable. Par ailleurs, il existe deux techniques d’isolation des combles. L’isolation sous toiture ou par l’intérieur reste la méthode la plus simple, car elle peut être faite par soi-même. C’est aussi la plus économique pour un résultat acceptable. L’isolation sur-toiture ou par l’extérieur est onéreuse, nécessite la compétence d’un professionnel, mais le résultat obtenu est performant et esthétique.

Exemple de technique et d’isolant : Isolation par l’intérieur avec la laine de verre

La laine de verre en vrac ou en flocons et la laine souple en rouleau sont les matériaux les plus utilisés pour isoler les combles, étant donné :

  • Son prix abordable.
  • Ses performances thermiques (conductivité faible) et son étanchéité excellente.
  • Sa pose facile et rapide.
  • Sa mise en place n’entraine pas une surcharge à la structure.
  • Sa capacité d’assurer en même temps une isolation thermique et acoustique

En comble perdu, on opte pour la laine en vrac ou en flocon. La technique qui assure une performance maximale est le soufflage mécanique de la laine en flocon, car il permet de combler le moindre interstice.

En comble aménageable, on utilise la laine souple en rouleaux à dérouler. Posés à simple ou double couches, les matelas de laine joints soigneusement bord à bord assurent un parfait calfeutrement de la surface.

Les différents types d’isolants permettant d’isoler les combles

Que ce soit en construction neuve ou en rénovation et quelle que soit la technique utilisée, l’isolation des combles doit constituer une priorité. C’est même dans cette optique que les différentes aides, subventions, crédit d’impôt, TVA réduite, etc., ont été proposées. Pour une isolation réussie, le choix des isolants est déterminant. À ce propos, il y a :

  • Les isolants minéraux : laine de roche, perlite, verre cellulaire, etc.
  • Les isolants naturels écologiques : liège, laine de mouton, ouate de cellulose, plume de canard, fibres de bois, etc.
  • Les isolants synthétiques : polystyrène expansé, polyuréthane, etc.
  • Les autres (isolants récents) : brique monomur, bloc monomur, béton cellulaire, etc.
Scroll To Top