Home / Isolation combles aménagés / Compléter une isolation des combles existants

Compléter une isolation des combles existants

Il est vrai qu’une maison traditionnelle ne vous garantira pas de l’économie en énergie. Grâce à l’existence des isolants thermiques, le problème est vite résolu pour compléter l’isolation des combles existants dans ces anciennes habitations. Avec des isolants thermiques déjà installés, la question qui se pose est comment réduire les productions d’énergie dans un logement? La deuxième chose à voir est comment profiter des quelques espaces pour qu’ils soient disponibles à votre profit ?

Installer un complément d’isolation dans un comble isolé et déjà isolé

Le conseil d’un professionnel : choisissez une laine minérale afin de pouvoir bien compléter l’isolation de vos combles existants. En effet, celle-ci peut avoir la même durabilité que celle d’une maison estimée jusqu’à 50 ans de vie. Pour une rénovation, le CPT 3560-v2 exige l’utilisation de résistances thermiques souples en rampants et combles rénovés. La première couche d’isolant placée entre les chevrons doit présenter un lambda maximal de 0,0 36W/ (m.K) avec une capacité minimale de 1,62m².K/W. Ainsi, la performance de l’isolant dépendra de la hauteur des chevrons. Cette condition repose également sur l’aération des combles de la maison. (ex: Isoler des combles)

Devis Isolation Combles Gratuits

Des laines souples pour les combles perdus

Pour les combles perdus, il est conseillé d’utiliser des laines souples de lambda avec une performance de 0,040W/ (m.K). Concernant la couche posée sur le plancher, celle-ci doit-être bien résistante. Il en est de même pour le lit d’isolant placé sous les chevrons. Pour vérifier la qualité, référez-vous aux normes du CPT et du DTA. Ces détails techniques sont disponibles sur des sites web spécialisés. Par ailleurs, que ce soit en rampant ou dans les parois isolées, il faut toujours éviter les rétentions d’humidité. Dans le cas où une première couche d’isolant a déjà été posée, vous n’êtes pas obligé de l’enlever pour compléter l’isolation des combles existants excepté  si celle-ci présente des marques de détérioration, alors il est préférable de la désinstaller. Dans le cas contraire, elle pourrait bien servir pour la réussite d’une bonne résistance thermique.

Quelques conseils pour aménager vos combles existants

Afin de compléter un comble existant, entaillez le kraft de l’isolant déjà installé avec un cutteur. Réalisez une douzaine de fentes de 10c/m² afin de le rendre inutilisable. Sur les chevrons, placez ensuite des suspentes à rupture de pont thermique. Cela afin de pouvoir poser une deuxième couche d’isolant avec des lambdas de 0, 0 30 à 0,035 WW (m.K). Il s’agit ici de résistantes performantes. Il est à noter que le coefficient de l’isolant thermique complémentaire doit-être élevé. Pour avoir une résistance thermique élevée, il est recommandé de poser une laine à lambda faible. Cela vous permettra de gagner plus d’espace habitable. Pour finir les travaux, fixez une membrane de pare-vapeur sur votre toiture.

Scroll To Top